Les grandes étapes de la construction européenne

L’Europe ne s’est pas construite du jour au lendemain… Son histoire a commencé après la seconde guerre mondiale. L’objectif était de construire une paix durable entre les pays européens. Depuis, elle ne cesse de se bâtir et de s’élargir.

1950 – La déclaration Schuman 

Le français Robert Schuman, alors Ministre des Affaires étrangères, propose, le 9 mai 1950, de placer la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une Haute Autorité commune, ouverte à la participation d’autres pays européens. 

1951 -  Le traité de Paris 

L’Allemagne, la Belgique, la France, les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Italie signent le traité de Paris : Ils créent la Communauté Européenne du Commerce du Charbon et de l’Acier (CECA).


1957 – Les traités de Rome

Les Six (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays Bas) signent les traités instituant la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom).
La CEE a pour but de créer un marché commun, une union douanière et de mener une politique commune dans les domaines de l’agriculture, de la pêche et des transports.

1973 -  Premier élargissement 

Après deux demandes officielles et plusieurs années de négociations, l’adhésion aux Communautés européennes du Danemark, de l’Irlande et du Royaume-Uni marque le premier élargissement. 


1974 – Le Conseil Européen
 

Les chefs d’états européens décident de créer un conseil Européen.
Ils souhaitent se réunir régulièrement pour participer à la construction de la Communauté Economique Européenne aux côtés des institutions de l’Europe.

1979 -  Le Système Monétaire Européen 

Les pays de la CEE créent le Système Monétaire Européen.
Cette coopération a pour but de stabiliser la monnaie et les taux de change en Europe.
Le SME sera remplacé 10 ans plus tard par l’Union Economique et Monétaire.


1979 -  Elections européennes au suffrage universel
 

Pour la première fois, l’élection du Parlement européen se fait au suffrage universel. Jusqu’à lors, les députés européens étaient désignés par les parlements nationaux.
Une française, Madame Simone Veil, est élue Présidente. C’est la première femme à avoir occupée ce poste.

1981 – Second élargissement 

La Grèce devient le dixième membre de la Communauté européenne.


1986 – Troisième élargissement 

Cette année est notamment marquée par l’adhésion de l’Espagne et du Portugal. 

1986 – L’Acte unique européen 

Les pays de la CEE concluent un nouvel accord, l’Acte unique européen.
Il a pour but de finaliser la réalisation du marché intérieur, et ce, avant le 31 décembre 1992. Le marché intérieur est « un espace sans frontières intérieures dans lequel la libre circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux est assurée ».

1990 – Réunification de l’Allemagne 

L’Allemagne est réunifiée et les Länders de l’ancienne Allemagne de l’Est intègrent les Communautés européennes. 

1992 – Le traité de Maastricht 

A la signature du traité de Maastricht, la CEE change son nom et devient l’Union Européen (UE). L’UE est composée de trois piliers : les Communautés européennes (déjà existantes), la Politique étrangère et sécurité commune et la Coopération policière et judiciaire en matière pénale.
Ce traité prévoit la création d’une monnaie unique et institue une citoyenneté européenne.

1995 – Quatrième élargissement 

L’Autriche, la Finlande et la Suède deviennent membres de l’Union européenne.

1995 – L’accord de Schengen 

L’accord de Schengen est signé par les pays du Benelux, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Autriche, le Portugal et l’Espagne. Il supprime les contrôles aux frontières de ces pays. 


1997 – Le traité d’Amsterdam
 

Après deux années de négociations, l’objectif principal de ce traité – la réforme des institutions – a été remis à plus tard.
Néanmoins, quelques décisions sont arrêtées afin de créer les conditions favorables pour relever les défis liés à la situation internationale (lutte contre la criminalité internationale, réponse à la mondialisation, etc.)

2001 – Le traité de Nice 

Ce traité a pour objectif de préparer l’UE au cinquième élargissement en simplifiant le fonctionnement institutionnel.
Malgré la signature de ce traité, le besoin de clarification et de simplification se fait toujours sentir.

2002 – Mise en circulation de l’euro 

Les billets et pièces d’euro sont mis en circulation dans les 12 états membres de la zone euro : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays Bas et Portugal. 

2004 -  Cinquième élargissement 

Il s’agit du plus grand élargissement jamais connu. Dix pays adhérent à l’UE : Chypre, Estonie, Lituanie, Lettonie, Slovaquie, République Tchèque, Pologne, Slovaquie, Malte, Hongrie. 

2004 – Le traité établissant une constitution pour l’Europe 

Un nouveau traité est proposé afin de réformer en profondeur l’Union européenne. L’addition des différents traités a rendu le fonctionnement communautaire très complexe, peu efficace et éloignée pour les citoyens européens.
Ce traité a été ratifié par 18 pays tandis que les électeurs français et néerlandais ont voté « Non » à la ratification du traité constitutionnel européen.

2007La Roumanie et la Bulgarie rejoignent l’Union européenne. 


2007 – Elargissement de la zone euro 

La Slovénie entre dans la zone euro. 


2007/2008 – Traité de Lisbonne 

L’objet de ce traité est de rénover les règles de vie de l’Union établies par les précédents traités.
Avant de pouvoir entrer en vigueur, ce traité devra être ratifié par chacun des 27 États membres.


2008 -  Elargissement de la zone euro 

La zone euro s’élargit avec Malte et Chypre. 

2009 -  Nouvel élargissement de la zone euro 

La Slovaquie adopte l’Euro. La zone Euro est maintenant composée de 16 pays.

 

1er Décembre 2009 – Entrée en vigueur du Traité de Lisbonne

Le traité est ratifié par les 27 Etats membres.

Depuis le 1er décembre 2009, le traité de Lisbonne s’applique au sein de l’Union européenne et réforme substantiellement le processus de décision communautaire, le rendant plus efficace et plus démocratique.

 

1er juillet 2013 – La Croatie entre dans l’Union européenne